Page 1 sur 1

Soap & Skin

MessagePosté: Mer 18 Avr 2012 00:00
de Scènes du Nord


Marquez votre passage avec REPONDRE, les artistes adorent ...


Soap & Skin
Ancienne Belgique/2012-04-18/phjulia


Voir le reportage



Soap & Skin

MessagePosté: Mer 18 Avr 2012 00:00
de *****
Au bout d´une heure de concert, je tentais d´imaginer comment je rédigerais cette chronique : "La présence de Anja Franziska ne se déduit que de sa voix. Une voix chaude, aux inflexions parfois brutales, mais dont la puissance vous prend aux tripes. On ne peut s´empêcher de penser à Nico, celle qui chante sur le fameux album du Velvet,dont la non moins fameuse pochette fut réalisée par Andy Warhol. On y pense d´autant plus qu´ Anja Franziska incarna Nico dans une pièce consacrée à cette artiste, et qu´elle y interpréta une de ses chansons, Janitor of Lunacy" (allez sur Youtube, écoutez les deux versions, c´est saisissant).
Je pensais aussi parler de la reprise de "Voyage, voyage" de Desireless. Une de ses chansons dont on se dit qu´elles sont marquées à jamais par leur interprète, pour le meilleur et pour le pire (je vous laisse décider...). Comme "Les filles du bord de mer" d´Adamo, repris par Arno. La version de Soap & Skin donne à "Voyage voyage" une profondeur, une texture, une résonance jusque là inaudibles.
Voilà à quoi je pensais au bout d´une heure de concert. Il faut dire qu´ Anja Franziska nous était apparue dans un imperméable tombant jusqu´aux chevilles, dans une lumière minimale, et, après une chanson interprétée à l´avant scène, était allée s´installer au piano.
Et Anja Franziska dansa...
Je suis réfractaire à la danse. pas même réfractaire, imperméable.
Mais Anja Franziska dansa et la salle entière eut le souffle coupé.

Soap & Skin

MessagePosté: Mer 18 Avr 2012 00:00
de Scènes du Nord
Scenes du Nord espere que vous avez apprecie ce reportage et vous remercie pour vos commentaires.